DOCTRINE

Le néo-journaliste au regard de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme

Fin 2007, la Cour européenne des droits de l'homme, dans son arrêt Stoll c. Suisse, semblait présager les mutations qu'implique l'Internet et révélait le glissement des médias traditionnels vers une société globale de l'information. Ce glissement est aujourd'hui une réalité grâce notamment à la facilité d'accès et au réseau mondial qu'Internet dessert. La présente contribution, après avoir établi que chacun dispose du droit de s'exprimer librement, a pour objet l'étude des différentes décisions rendues par la Cour européenne dans des affaires relatives aux expressions publiées sur Internet, afin de déterminer si et dans quelle mesure les standards applicables aux médias et aux journalistes s'appliquent également à ceux que l'on décrit comme les néo-journalistes.

At the end of 2007, in its judgment in the case of Stoll v. Switzerland, the European Court of Human Rights seemed to foresee the changes caused by the Internet and also revealed a shift from traditional media to a global information society. Today, this shift is a reality, particularly due to the ease of access to the media and the global communication network Internet provides. Having established that everyone has the right to freedom of opinion and expression, the present contribution focuses on the study of the various decisions made by the European Court in cases on expressions published on the Internet. This study is carried out in order to determine whether, and to what extent, the standards applicable to media and journalists also apply to those being described as neo-journalists.

1. Avocate.

2. Avocat spécialisé en droit des médias. Professeur à l'ULB.

Fermer la fenêtre